Comment créer les opportunités d’échange quand votre contact est à l’autre bout du monde, parle, communique et vit de façon complètement différente ?

Créer du lien est aujourd’hui une préoccupation majeure des PME agroalimentaires exportatrices.

A l’ère du « consumer centric », mettre le client au centre signifie bien communiquer avec lui pour créer ou améliorer la relation qui unit le producteur et son partenaire.

Quand votre client ou votre prospect sont à vos portes, parlent la même langue, ont les mêmes usages et attentes, créer du lien est à la portée de chacun pour peu que l’on s’en donne les moyens et occasions.

C’est une autre histoire quand on cherche des prospects dans un pays étranger ou que vos clients sont à l’autre bout du monde !

Pourquoi ne pas utiliser ces formidables outils que sont votre site internet et les réseaux sociaux grâce à une stratégie de contenu digitale ?

Qu’est-ce qu’une stratégie de contenu ?

La stratégie de contenus organise et prévoit la rédaction ou la création des textes et documents, pertinents pour votre écosystème clients et prospects ciblés, au service de votre stratégie commerciale export, sous des formes adaptés au pays ou à la zone ciblée, pour attirer, intéresser et décider des contacts que vous recherchez.

Avec les outils digitaux, elle peut être bâtie spécialement pour :

  • un secteur de vente (food service, retail, bio, VPC)
  • un persona (type de client recherché)
  • un pays, une zone export.

ue doit-on raconter pour intéresser et attirer ses prospects ou fidéliser ses clients ?

Les contenus digitaux sont les supports qui vont vous aider à créer du lien avec vos prospects et clients : les mots, articles, images, films, infographies, statistiques, offres, catalogues et tout ce que vous pouvez imaginer écrire, dessiner ou créer pour intéresser vos clients et prospects.

Le bon principe d’élaboration d’une stratégie de contenu est de rester centrée client, encore plus avec les spécificités de l’International dans le monde de l’agroalimentaire haut de gamme.

Avant toute publication ou toute création d’un calendrier éditorial, il est indispensable de définir ses cibles.

Voici des exemples de questions que l’on se pose en atelier persona :

  • à qui je souhaite parler ? Quel prospect ? Quel client ? De quelle zone export ou pays ?
  • Quels sont ses centres d’intérêt ? Ses problématiques ?
  • Comment mes offres et produits peuvent-ils répondre à ces besoins ?

Avec les réponses obtenues grâce à ces questions, il est aisé de déduire les sujets qui vont intéresser l’auditoire export recherché.

Les bénéfices à procéder ainsi sont doubles :

  • fidéliser la relation avec les clients existants en produisant un contenu complémentaire à la relation directe
  • Attirer les prospects souhaités qui vont tomber sur les contenus en faisant leurs recherches sur internet ou les réseaux digitaux

Evidemment pour l’export, ces contenus digitaux doivent être élaborés en respectant les modes de communication de vos clients ou prospects.

On n’intéresse pas un anglais de la même façon qu’un allemand ou un chinois !

Sur quels médias publier ces contenus et à quelle fréquence ?

Les médias utilisés peuvent être multiples : site internet, réseau Linkedin ou facebook, Instagram, Twitter, etc

Chacun obéit à ses propres règles de fonctionnement et de visibilité pour être correctement référencés: longueur, mots clés, titres et sous-titres, liens, vitesse de téléchargement, etc

Il ne suffit pas d’écrire et de publier pour être lu !

Publier sur tous les contenus n’apporte pas forcément la meilleure efficacité. Il est bien plus utile de se concentrer sur ceux sur lesquels vous pouvez trouver vos clients et prospects.

Les médias digitaux ont des outils de visibilités gratuits ou payants qui permettent de cibler très précisément un auditoire et un territoire.

Vous pouvez parfaitement depuis vos bureaux tester à l’autre bout du monde un produit ou une offre sur une ville, une région, un pays, une zone, et des types de persona.

Comment construire un calendrier éditorial pour augmenter sa performance ?

Une fois que l’on sait quoi raconter, il est important d’organiser sa stratégie de contenus en fonction des effets recherchés. Une stratégie de contenus digitaux est efficace quand elle est basée sur un ciblage des persona – prospect et clients idéaux – et au service d’une stratégie commerciale.

Publier pour publier est une perte de temps.

La stratégie de contenu doit être  :

  • au service d’objectifs commerciaux définis
  • et permettre de tester ou confirmer des hypothèses commerciales, des besoins en amélioration des ventes.

Une PME agroalimentaire engagée dans une stratégie d’internationalisation est confrontée à des objectifs multiples :

  • trouver des prospects sur une zone ou un pays étranger
  • Garder le contact avec des clients éloignés
  • Confirmer sa notoriété ou s’implanter sur un ou des secteurs de vente différents : food service, retail, bio
  • Adapter ses offres et produits à un marché en découverte ou en évolution
  • Tester une nouvelle offre

Comment mesurer pour améliorer et fiabiliser ?

Comment savoir si la stratégie de contenu élaborée fonctionne ?

Pour savoir si la stratégie de contenu soutien réellement la stratégie commerciale d’internationalisation, les contenus doivent être associés à des outils de collecte d’informations.

Vos contenus vont inciter vos contacts à laisser leurs coordonnées grâce à :

  • des formulaires
  • des abonnements
  • des propositions de téléchargement
  • Etc

On appelle ces interactions du « marketing automation ».

Vous récupérez une base de données qui vous permettra de mesurer et améliorer par exemple :

  • les sujets qui intéressent le plus vos persona
  • les types de documents les plus efficaces
  • le support de communication le plus efficace
  • Les moments les plus pertinents pour publier
  • Et surtout une base de leads intéressés par vos offres et produits, à transmettre au service commercial pour la transformation en clients !

Une stratégie de contenus couplée à du marketing automation est un formidable outil pour la stratégie commerciale de développement des ventes.

Une stratégie de contenus pour le digital obéit à des règles précises et raisonnées pour être pertinente et performante.

Les contenus permettent d’attirer, intéresser et décider les contacts recherchés pour consolider une relation client ou initier du lien avec des prospects.

A l’International, une stratégie digitale  de contenus est une ouverture sur le monde exceptionnelle !

La Gastronome Touch est experte en stratégie de contenus pour le développement International, créée à partir de vos objectifs et en définissant vos persona.

 

Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram